Discrimination à Saint-Cyr-l’École : Jugement en délibéré

Saisi d’une demande en référé suspension, le Tribunal administratif de Versailles avait fixé l’audience à ce jour, 14h. Le juge devra se prononcer sur l’urgence et, le cas échéant, juger le fond du dossier pour suspendre l’acte du maire. À défaut d’urgence, l’affaire sera jugée plus tard, avec les délais habituels. C’est à dire peut-être quand des enfants seront sortis du système scolaire et ne nécessiteraient plus de restauration… À suivre.

À noter également que le maire de Saint-Cyr-l’École n’a pas souhaité se rendre à l’audience. Peur des caméras en période électorale ?

Je devais cette information à celles et ceux qui suivent cette affaire et se demandent comment la juridiction administrative a jugé ces discriminations. Qu’ils ne croient pas qu’absence d’information vaut absence de condamnation de la commune : nous attendons juste la décision du juge. Réponse sous 1 semaine, 2, ou plus.